Cauchemar de course

J’courais dans’ rue après Jésus
Y s’vire de bord, y m’tire dessus
J’ouvre les yeux pis j’vois saint Pierre
Y m’dit: «Pogne-toi deux bières, ‘sont dans glacière»
Pis y m’dit: «Hey là, viens-t’en mon p’tit gars ça s’passe par là»

Y’a trop d’lumière j’vois rien icitte
Mais j’entends Jésus qui m’invite
Assis à une table a’ec Ben Laden
Pis l’PDG de CNN
J’me dis: «Hey là, y vont-tu m’dire tout haut c’qui pensent tout bas?»

Faque j’m’assois
Pa’ce que j’ai une faim loup
La waitress me fait les yeux doux
Mais j’check comme faut pis j’comprends pas
Elle a la face à Mandela
Pis j’me dis: «Hey là, y s’passe queq’chose icitte pis on me l’dit pas»

Ben Laden mangeait des frites
Y’étanchait sa soif à l’eau bénite
Pendant qu’Ti-Jésus s’taillait les veines
Mandela suçait sa graine
Pis j’me dis: «Hey là, y s’passe queq’chose icitte moi j’m’en vas d’là»

Soudainement ma peau noircit
On me dit: «Ta yeule! T’as rien compris»
À grand coup de fouette quelqu’un m’agresse
J’entends Jim Crow qui chante la messe
J’me dis: «Hey là, y s’passe queq’chose icitte on s’entend pas»

J’vois des Anglais au coin de la rue
Michèle Lalonde leur pitche des bombes
En ‘74 après les ordres, ça prend l’Black Block pour faire un monde
Pis j’me dis: «Hey là, y vont pogner des guns, shooter dans l’tas»

J’aboutis ch’t’au Quai des brumes
Où l’bleuet y m’sert pas d’la tarte
En haut du bar j’vois une pancarte:
«Vide la place avant qu’tu partes»

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.