Saule et celles sous

À l’entrée de l’autoroute
Deux femmes font du pouce
Sous un saule pleureur
Et moi je devine leur cœur
Fier comme une chaude pierre
Elles ravalent tour à tour leur salive
Moi, ma première bière arrive
Dans l’hôtel face à l’autoroute
Deux jeunes femmes poucent
D’aval en amont
De Laval à Montréal
Je trinque aux lueurs boréales rousses chambrées
Cendrées
Blondes et Lager
Naguère
Ma jeunesse
Tentait le diable
Pouce levé
Insatiable
De trouver
La Sagesse
Au milieu de la route
Au lieu du doute
Alors qu’elles, c’est drôle
Un pack sack chaque sur l’épaule
Elles sourient aux drôles de geôles
Aux geôles de tôle qui les frôlent
Elles s’abandonnent
Si bien au voyage
C’est si belle leçon de courage
Elles ont su tirer le cran d’arrêt
Et sonner le départ
Oui, partir comme on partirait
Si on n’était pas caméléopard
Perdu en ce coin de pays
Je me sens seul
Si esseulé
Quand la lune veule vient me trôler
Isolé
Dans ce bar nyctalope
Revampé en truck stop
Peuplé de lycanthropes

Tourner toute la nuit
Comme une toupie
Sous le saule
Sous le ciel
Fuir mes ennuis
Comme un jeune hippie
Changer de rôle
Avec elles

Une auto s’arrête
Une portière s’ouvre
Et la nuit les recouvre

Une auto s’en va
En aval de Montréal
Et la nuit l’avale
À l’entrée de l’autoroute
Le vieux saule
Pleure leur départ
Moi je mange une croûte
Je me sens drôle
Et pris de doute
Je détourne le regard
Je pense aux promesses
De la jeunesse
Et à la route
Éternelle
Je songe à regret
De n’avoir pas fait
Un bout
Avec elles

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Ivy, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.