Sur une seule main

Petit matin d’octobre
Le 3 ou le 4, je n’en sais rien
Je fais le compte, mais j’perds le nombre
Je fais la somme de nos nuits sur une seule main

Tous mes sabliers
Mes pendules
Ne servent à rien
J’te conserve une saison
Dans la paume de ma main

Que des heures et des poussières
Des grains de sable sur mes poignets
L’instant d’après est toujours le même
La même chanson, le même refrain

Tous mes sabliers
Mes pendules
Ne servent à rien
J’te conserve une saison
Dans la paume de ma main

Tous ses sabliers
Ses pendules
N’ apportent rien
Je fais la somme
De nos vies
Sur une seule main

J’ai souvent cherché
Mais toujours en vain
Une simple portion de ton quotidien
Je compte le temps et l’éclat des mains
J’suis à contre-temps, jamais tu n’interviens

Sur une seule main

Tous mes sabliers
Mes pendules
Ne servent à rien
J’te conserve une saison
Dans la paume de ma main

Tous ses sabliers
Ses pendules
N’ apportent rien
Je fais la somme
De nos vies
Sur une seule main

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.