Tergiverse

Il y a tout un cirque dans ma tête
Sous ma peau, des cracheurs de feu
Font la guerre, à mon estomac
Et des amis, je n’en ai pas

Je me redresse, tout plein de maladresse
Avec douance, je sombre en défaillance
Je vais seul, mais je ne m’en plains pas
Des amis, je n’en veux pas

Je tergiverse entre le sud et le nord
Je connais la ville de haut en bas
Et mes bas, en effet vont trop bas
Et mes hauts, ne vont jamais assez haut

Bon d’accord, j’ai peut-être débordé
Mais aujourd’hui, je sens que ça va mieux
Ça ira, c’est vrai, je te l’assure
L’important, c’est que ça te rassure

Je tergiverse entre le sud et le nord
Je connais la ville de haut en bas
Et mes bas, en effet vont trop bas
Et mes hauts, ne vont jamais assez haut

Comment ça va toi?
Comment va?
Comment ça va toi?
Comment ça va à l’école?

Comme on dit toujours
Ça va bien, bonjour
Oui mais moi, je ne vais plus à l’école

Comment ça va, toi?
Ça va bien
Comment tu t’appelles?
De quoi je me mêle
Cela ne te regarde pas
Moi je ne vais pas
Et puis quoi encore
Tu me diras qu’il fait beau dehors

Dis-moi où tu vas
Dis-moi d’où tu viens
Dis-moi tout
Dis-moi presque rien
Dis-moi si tu penses revenir

Serait-ce indiscret, cher ami
De te demander: quel âge aurais-tu
Si le monde venait à s’écrouler?

Je tergiverse entre le sud et le nord
Je connais la ville de haut en bas
Et mes bas, en effet vont trop bas
Et mes hauts, ne vont jamais assez haut

Je tergiverse entre le sud et le nord
Je connais la ville de haut en bas
Et mes bas, en effet vont trop bas
Et mes hauts, ne vont jamais assez haut