Bouche cousue

On ne voulait rien entendre
La bouche cousue d’avance
Entraînés à prétendre
Que rien ne s’effondre sous le poids du silence

Ne leur reste que des vœux
Au passage d’oreilles filantes

On feignait l’absence
Regardant la détresse envahir leur enfance
Mais calculer le temps comme une dépense
Ne permet d’investir en leur peine aucune importance

Ne leur reste que des vœux
Au passage d’oreilles filantes

Mais on les a retrouvés effondrés au fond d’eux-mêmes
Maintenant le temps n’est plus qu’un regret
Un souvenir qu’avec eux nous n’aurons jamais
Ne sera plus long silence que celui de leur absence
Et des vœux au passage de nos petites étoiles filantes

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Amylie, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.