Assaut

Le char d’assaut Loco prend la scène d’assaut
A chaude les mots lasso t’embrassent et t’enlacent
Ô toi public utopique c’est le retour du tragique
Le sacré d’une musique aux accents éleusisiaques
dionysiaques, aphrodisiaques
Ici il n’y a qu’un poids qu’une mesure sur la mesure
T’sai quoi? C’est la démesure
Débile, mobile, volubile voilà nos mobiles indélébiles
Ils nous rendent habiles au babil-boquet vocal
Équivoque est la vocation soliloque à une époque où rien ne choque
Où le vox pop toxique oxyde et règne en rex
Notre discours court côté cour et côté jardin
Car nous croyons que les mots sont le terreau des idéaux les plus hauts
Nerfs d’une guerre langagière que l’on mène avec front
Et fiers, aux frontières d’hier et d’aujourd’hui en pensant à demain
Je jure sur le DC de ne jamais abaisser les bras
Voilà l’ABC des euh fff... "Gens du pays" qui m’ont précédé
dans la longue marche dans les avents
Tu vas catcher qu’on peut scratcer pis tchatcher
Tant qu’ca marche et qu’ça lock
C’est comme un bon match de boxe, les coqs sont fiers
Locaux prêts pour la guerre, solidaires quand t’es à terre
On te r’lève comme un frère derrière le rideau
Avant l’show, c’était beau à voir la fraternité Loc-Loc
pour l’éternité maintenant sur scène
C’est la même bonne énergie qu’on brandit
Comme une unique épée taillée pour communiquer
Pis taillarder not’ trace
Loco Locass, on arrive drette du Faubourg à M’lasse

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.