Jeune Indien

J’ai trouvé ces deux parfaits couteaux,
Ouvre la boîte et choisis la première,
Prends celui que tu trouves le plus beau,
Il n’y en a aucun que je préfère,
Que celui du tien qui sera le frère,
Que celui du tien qui sera le frère,
Les deux lames sont d’égale longueur,
Comme deux âmes sont des âmes sœurs,
Ainsi quand ils nous serviront,
L’un à l’autre ils penseront,
Et donne-moi un sou, ça porte bonheur,
Et donne-moi un sou, ça porte bonheur,
Ce sont des couteaux pour la survie,
Par les meilleurs hommes, ils sont construits,
Qui savent que confiance n’a pas de prix,
Un jour ils nous sauveront la vie,
Si jamais arrive le malheur,
Ils sauront frapper, couper sans erreur,
Couteau que l’on porte sur son cœur,
Atteint son but sans hésitation,
Le meilleur lanceur est l’intention,
Le meilleur lanceur est l’intention,
Prends maintenant celui que tu préfères,
Montre-moi du tien qui sera le frère,
Il est à celui à qui tu rêveras,
Celui avec qui tu voyageras,
Qui te donneras tous les courages,
Ce ne sont pas couteaux à fromage,
Mais couteaux solides pour le voyage,
Mais couteaux solides pour le voyage,
Et donne-moi un sou, ça porte bonheur,
Et donne-moi un sou, ça porte bonheur.

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Jean Leloup, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.